ESKA contribue à protéger le sommet du G7 - Eska Handschuhe
#Professional

ESKA contribue à protéger le sommet du G7

#Professional

Lorsque les chefs d’État des sept plus grands pays industrialisés se réunissent au sommet du G7 à Biarritz en août, les forces de sécurité françaises portent les gants de combat de l’entreprise familiale autrichienne ESKA.

Depuis des années, ESKA équipe les forces d’intervention françaises en gants de combat de haute qualité. Juste à temps pour le sommet du G7 à Biarritz du 24 au 26 août, la police et la gendarmerie de la « Grande Nation » ont formulé à ESKA une demande supplémentaire. Selon le chef d’entreprise Paul Loos, l’interaction illimitée entre dextérité et protection est cruciale pour les forces de sécurité. «Nos gants de combat destinés à la France sont comme une seconde peau et offrent pourtant le plus haut niveau de protection contre les coupures en tout genre. Cette combinaison n’est pas courante, mais d’autant plus importante », explique Loos.

Forme adaptée et protecteurs

Le doigt tireur avec pli de mouvement permet de se sentir en sécurité sur la gâchette avec les gants de combat français d’ESKA. L’ajustement ingénieux et le renfort en cuir traité spécialement pour une meilleure adhérence (cuir Digital Grip) dans la paume de la main optimisent la prise. Une protection maximum est assurée par des protecteurs sur les paumes des mains, les jointures et les doigts. Alors que les chefs d’État du sommet du G7 veulent trouver des approches communes sur les questions mondiales les plus importantes, ESKA a déjà adopté une position. « Nous nous réjouissons de la profonde confiance de la France et nous sommes reconnaissants de pouvoir contribuer à la protection du sommet du G7 avec nos produits», déclare Loos.

Nos gants de combat destinés à la France sont comme une seconde peau et offrent pourtant le plus haut niveau de protection contre les coupures en tout genre. Cette combinaison n'est pas courante, mais d'autant plus importante

Paul LoosGeschäftsführer